Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quel est le montant d’une pension de veuf ou de veuve invalide (PIVV) ?

Article mis à jour le 13/10/2014

Le montant de pension de veuf ou veuve invalide (PIVV) varie selon l’âge qu’avait votre conjoint(e) au moment de son décès :

  • s’il (si elle) est décédé(e) avant l’âge légal de la retraite, la pension est égale à 54 % de la pension d’invalidité de 2e catégorie dont il (elle) bénéficiait (ou aurait pu bénéficier) ;

  • s’il (si elle) est décédé(e) après l’âge légal de la retraite, la pension est égale à 54 % de la pension de vieillesse dont il (elle) bénéficiait (ou aurait pu bénéficier).

A noter: Cette pension peut être majorée de 10 % si vous avez eu ou élevé au moins 3 enfants à charge.

A savoir : La pension de veuf(ve) invalide est supprimée :

  • si vous vous remariez (cependant, elle peut être rétablie en cas de divorce ou de nouveau veuvage) ;
  • ou lorsque vous cessez d’être invalide.

A partir de 55 ans, la pension de veuf(ve) invalide peut être remplacée par une pension de vieillesse de veuve ou de veuf. Elle est attribuée par votre caisse de retraite. Elle peut être majorée dans les mêmes conditions que la pension de réversion.

Le montant le plus élevé vous est payé après avoir comparé entre :

  • la pension vieillesse de veuf ou de veuve ;
  • et la pension de réversion.
Votre notation : Aucun Moyenne : 1 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1 (1 vote)