Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels sont les avantages de la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) ?

Article mis à jour le 05/04/2013
Aides-allocations

Sous réserve de respecter le parcours de soins (passage par le médecin traitant), le bénéficiaire de la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) et ses ayants-droits sont dispensés de régler:

  • le ticket modérateur (ce qui reste à payer par le malade après prise en charge de la sécurité sociale au titre des soins remboursables)
  • ainsi que le forfait hospitalier (prix journalier de l’hébergement)  en cas d’hospitalisation.

La CMU-C  prend également en charge certains dépassements de tarifs (lunettes, prothèses dentaires, prothèses auditives).

Concrètement, le bénéficiaire de la CMU-C n’a pas à faire l’avance des frais chez le médecin, le pharmacien, ou au laboratoire d’analyses : on dit qu’il bénéficie du tiers payant. Seule condition : présenter sa carte vitale ou une attestation de droit à la CMU-C.

Pour les lunettes et les prothèses dentaires, il n’y a pas non plus d’avance de frais à effectuer dans la mesure où les produits fournis sont ceux du barème spécifique à la CMU-C. Au-delà, le dépassement est à régler par le patient.

Important :  La participation d’un euro sur les actes médicaux et les franchises sur les boîtes de médicaments ne s’applique pas aux bénéficiaires de la CMU-C.

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.