Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quel est le montant de l’allocation logement (AL) ? - Page 2

Article mis à jour le 25/01/2013

Lorsque le montant de l’AL est inférieur à 15 €, il n’est pas procédé à son versement.  

Le droit à l’AL est réexaminé chaque année en fonction des changements intervenus dans la situation de l’allocataire concernant ses ressources, ses charges de famille et la dépense de logement.

L’AL fait  l’objet d’une revalorisation chaque année au premier janvier.

A savoir : Par principe, l’AL (ALF ou ALS) ne couvre jamais couvrir la totalité de la dépense de logement. Il doit toujours rester une part de cette dépense à la charge de l’allocataire. Cette part, qui ne peut être inférieure à 34,53 € par an en 2013, contre 33,80 € en 2012, varie en fonction des ressources et de la composition de la famille.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)

bonjour 

voilà un problème avec les apl 

avant on avait pas droit aux apl mon mari travaillait ,maintenant il est malade donc les indémnités journalieres touches presque rien j'ai fait une simulation pour les apl j'aurais droit a 280 euros ,mais voilà les allocations ne nous donnes rien car il se base sur l'année ou il gagnais plus et je ne trouve pas cela normal car là nous on se retourne dans la merde a payer un loyer plein pot .

lorsqu'un couple qui est au chomage touche de l'apl c'est normal mais il suffit qu'une personne reprend le travail ils vous coupent directe les apl alors que d'apres les revenus de l'année d'avant ils auraient droit encore toute l'année de l'apl .

je ne trouve pas cela normal leur façon de calculer 

que pouvont nous faire pour qu'on puisse bénéficier de l'apl