Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment fonctionne l’engagement de service civique ? - Page 3

Article mis à jour le 18/10/2013

 

Engagement de service civique : la mission et l’indemnité du volontaire

La mission peut avoir lieu en France ou à l’étranger. Elle peut avoir lieu au sein d’une association ou d’une fondation sans but lucratif au sein d’une collectivité locale (commune par exemple) ou d’un établissement public. L’organisme quel qu’il soit, doit être agréé par l’Etat.

Pour s’inscrire il faut se connecter sur  http://www.servicecivique.gouv.fr.

L’engagement de service civique dure entre 6 et 12 mois, et la personne signataire consacre à la mission entre 24 et 48 heures par semaine si elle est majeure, et entre 24 et 35 heures par semaine si elle est mineure.

Le volontaire perçoit pour sa mission une indemnité de 507,20 € par mois au 1er janvier 2013 ( circulaire  CNAV n° 2013-41 du 30 août 2013). Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) ou les étudiants boursiers peuvent bénéficier d’un supplément de 115,46 € chaque mois (article R 121-24 du code du service national). Ces sommes sont versées par l’agence du service civique, groupement d’intérêt public créé le 12 mai 2010.     

En cours de mission le volontaire est affilié à la sécurité sociale. L’organisme d’accueil verse également pour le signataire une cotisation pour un régime d’assurance vieillesse.

L’indemnité est exonérée d’impôt sur le revenu.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)