Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels sont les risques couverts par l’assurance habitation ?

Article mis à jour le 04/12/2011

 

Garantie de base

L’assurance habitation comporte généralement des garanties dites « de base », comprises d’office dans le contrat. Celles-ci vont couvrir les risques liés à l’incendie, l’explosion, la tempête-neige-grêle, le dégât des eaux, le gel des canalisations, le vol, le bris de glace, etc.

A noter : Dès lors que votre contrat comporte une garantie « incendie », vous êtes automatiquement couvert contre les actes de terrorisme ou d’attentat, les catastrophes naturelles constatées par arrêté interministériel et les effets du vent dus aux tempêtes, ouragans et cyclones.

Garanties supplémentaires

En dehors de ces principaux risques, votre assureur peut vous proposer, généralement moyennant le versement d’une surprime, toute une série de garanties complémentaires qui peuvent se révéler utiles, comme :

  • les frais de bâchage ou de couverture provisoire de votre maison dont le toit a été endommagé à la suite d’une tempête afin d’éviter que les dégâts ne s’aggravent ;
  • les frais de relogement et de gardiennage du mobilier si, à la suite d’un sinistre, vous devez momentanément habiter ailleurs ;
  • les dommages électriques survenus sur un appareil à la suite d’une surtension, d’un court-circuit, de la chute de la foudre ;
  • le contenu du congélateur à la suite d’une panne ou d’une coupure d’électricité ;
  • etc.

A noter : L’assurance habitation peut également comporter des garanties d’assistance à domicile proposant, non pas une indemnisation, mais des aides (garde des enfants, gardiennage des locaux sinistrés, etc.) afin de faire face à l’« après-sinistre ».

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)