Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

" Emprunter moins cher, c'est possible! "

DROITISSIMO.COM : Certains Français ont des revenus très variables d’une année sur l’autre. Pour cette raison, ils ont plus de mal à convaincre les banques de leur accorder un prêt immobilier. Que leur conseillez-vous ?

ALAIN DEHAUDT : Ils ne doivent pas se décourager. En faisant le tour des banques, ils peuvent trouver des établissements qui ne seront peut-être pas très compétitifs sur le taux du crédit, mais qui seront plus souples sur l’évaluation de leur capacité d’endettement et trouveront des réponses à leur problème. Par exemple, il est possible de prévoir un prêt avec une mensualité de remboursement faible –calculée sur une hypothèse basse de revenus-, mais avec en parallèle la possibilité de rembourser par anticipation une partie du prêt sans frais ni pénalités dans les années qui suivent. Ainsi, si les revenus de l’emprunteur sont plus élevés que ne l’estimait la banque, il pourra épargner un capital qui servira à financer un remboursement partiel anticipé du prêt. Soldé plus vite, ce dernier coûtera aussi moins cher.

Propos recueillis par Anne Daniel, journaliste

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)