Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Pourquoi la banque prélève-t-elle des frais de dossier sur un crédit immobilier ?

Article publié le 13/10/2010

En théorie, les frais de dossier sont supposés rémunérer le temps passé à renseigner les emprunteurs, à monter leur dossier de prêt, à l’étudier (notamment pour vérifier la solvabilité du candidat au crédit). En pratique, la banque y voit une façon de gagner de l’argent sans perdre sa compétitivité, car les emprunteurs se focalisent surtout sur le taux d’intérêt, et font jouer la concurrence surtout sur ce taux, en oubliant les frais de dossier. Parfois également, ces derniers servent à rémunérer un « apporteur d’affaires » (par exemple un intermédiaire qui vous a conseillé de vous adresser à cet établissement bancaire en particulier).

Un coût négociable

Les frais de dossier sur un prêt immobilier représentent un pourcentage du montant emprunté, avec un plafond et parfois un minimum. Très souvent, par crédit, cela revient entre 500 et 800 euros. Mais ce tarif affiché par la banque est négociable, comme les autres éléments du prêt, lorsque vous discutez les conditions de l’emprunt avec plusieurs banques. Il n’est pas rare d’arriver à les faire diminuer de moitié au moins, voire même, si vous avez un très bon dossier et êtes un client convoité, d’obtenir leur suppression.

Conseil. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez bien que la banque vous annonce les frais de dossier TTC (et non hors taxes).

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)