Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Les prêts immobiliers mi-fixes mi-révisables sont-ils avantageux ?

Article publié le 13/10/2010

Ces prêts immobiliers « hybrides » sont à taux fixes pendant une première période (par exemple les cinq ou dix premières années). Après cette première étape, certains d’entre eux se transforment automatiquement en prêt à taux révisable. D’autres vous laissent le choix : soit le crédit se poursuit à taux révisable, soit il continue avec un nouveau taux fixe, pour une nouvelle période (cinq, dix ans) ou jusqu’à la fin du prêt. Mais attention, ce nouveau taux fixe sera calculé en fonction des taux d’intérêt à long terme sur les marchés financiers à ce moment-là, majorés de la marge de la banque. Il ne sera donc pas forcément aussi avantageux que celui que vous aviez jusque-là. Et il ne sera pas non plus aussi attractif que le taux négocié au même moment par un nouvel emprunteur, qui, lui, peut faire jouer la concurrence entre les banques, et les contraindre à réduire leurs marges.

Ces formules permettent souvent d’avoir au départ un taux fixe un peu plus faible que celui qui serait accordé pour toute la durée du crédit. Par exemple, si vous souhaitez emprunter sur 20 ans, le taux fixe proposé sur cette durée sera en général plus élevé qu’un taux fixe seulement sur les dix premières années du prêt. Or, les premières années d’un prêt sont les plus importantes, car ce sont celles où le capital restant dû à la banque est le plus élevé. Et donc celles où les intérêts (calculés sur ce capital restant dû) sont les plus lourds.  Mais, après cette première phase à taux fixe, vous ignorez quel taux vous sera appliqué, et donc ce que vous coûtera votre prêt. Difficile donc de savoir à l’avance si ce type de crédit sera moins onéreux ou au contraire finalement plus cher qu’un prêt à un taux fixe unique  jusqu’au terme.

Conseil. Ce type de prêt est intéressant si vous prévoyez de revendre votre bien avant la fin du crédit. Si par exemple, vous êtes amené à céder votre logement au cours de la première période (celle où vous bénéficiez du taux fixe initial), vous rembourserez le prêt par anticipation, sans avoir jamais subi la modification de taux prévu pour la période suivante. Dans ce cas, vous aurez profité d’un taux plus faible pour cette première période que celui proposé pour toute la durée du prêt. Vous aurez donc réalisé une économie.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)