Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quelle allocation est versée aux chômeurs en convention de reclassement personnalisé (CRP) ?

Article mis à jour le 21/03/2012

 

Le dispositif «convention de reclassement personnalisé (CRP)» ne s'appliquent plus aux procédures de licenciement engagées à partir du 1er septembre 2011. Il est désormais remplacé par Le dispositif « Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) » qui conserve les dispositions essentielles de l'ancien dispositif.

L’allocation versée dans le cadre d’une convention de reclassement personnalisé (CRP) est supérieure à celle de l’allocation de retour à l’emploi (ARE)… à condition d’avoir totalisé au moins deux ans d’ancienneté dans l’entreprise vous ayant licencié. En outre, une allocation peut vous être versée si vous retrouvez un emploi, avant la fin de la convention, dont la rémunération est moindre que votre ancien salaire.  

Allocation spécifique de reclassement

L’allocation spécifique de reclassement est calculée différemment selon votre ancienneté dans votre dernier emploi :

Si vous avez deux ans d’ancienneté au titre de votre dernier emploi, vous percevez une allocation spécifique de reclassement égale à 80 % du salaire journalier de référence (calculé comme pour l’allocation d’aide au retour à l’emploi) pendant la durée de la convention de reclassement personnalisé, c'est-à-dire douze mois. Le montant de l'allocation versée ne peut être inférieur à celui de l'allocation de chômage que vous auriez perçue si vous n’aviez pas accepté la convention.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)