Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Que se passe-t-il lorsqu’il n’y a plus de place dans le tombeau familial ?

Article publié le 06/12/2010

Lorsqu’à l’occasion d’un décès, la famille s’aperçoit qu’il n’y a plus assez de place dans le tombeau familial, elle a le choix entre plusieurs solutions :

  • acheter une nouvelle concession funéraire ;
  • ajouter des places en plus dans le caveau en l’agrandissant par creusement. Cette méthode est peu utilisée car les travaux nécessitent l’accord de tous les propriétaires du caveau et sont à leur charge. Le maire de la commune doit donner aussi son accord pour cette opération ;
  • procéder à la réduction des corps déjà enterrés. Cette pratique consiste à exhumer les cercueils des défunts décédés depuis plus de 5 ans. Les restes mortuaires de ces défunts sont regroupés dans un ou plusieurs coffrets plus petits qu’un cercueil appelés des reliquaires. Ceux-ci sont ensuite replacés dans le caveau ou incinérés, au choix de la famille. L’opération de réduction des corps doit toujours avoir lieu sur autorisation du maire. Elle nécessite également l’accord de tous les propriétaires de la sépulture (appelés les ayants droit).
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)