Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels droits du conjoint survivant en cas de donation au dernier vivant et en présence des enfants ?

Article mis à jour le 03/03/2013

Bien que les droits du conjoint survivant aient été considérablement renforcés ces dernières années, il n’est pas inutile de prévoir une protection plus large, surtout en présence de descendants (enfants, petits-enfants...) dans la succession, afin de lui permettre, au décès de son époux, de continuer à contrôler seul les biens de la succession, comme si les deux époux étaient toujours vivants.

C’est l’objet de la « donation entre époux au dernier vivant ».

La donation entre époux au dernier vivant est toujours révocable, à tout moment. Le conjoint qui procède à l’annulation de cette donation n’est pas obligé d’en informer l’autre.

Lorsque le défunt a laissé des descendants (enfants, petits enfants…), l’époux survivant bénéficiaire de la donation dispose de trois options possibles dont il devra faire connaître le choix au notaire :  

Option du conjoint survivant pour une part de la succession en pleine propriété

Dans ce cas la part de l’époux survivant varie selon le nombre descendants héritiers du défunt (article 913 du code civil) :

  • s’il n’y a qu’un descendant, le conjoint survivant recueille la moitié de la succession en pleine propriété et le descendant recueille l’autre moitié.
  • en présence de 2 descendants, le conjoint survivant recueille 1/3 de la succession en pleine propriété et les descendants recueillent les 2/3 restants.
  • en présence de 3 descendants ou plus, le conjoint survivant recueille 1/4 de la succession en pleine propriété et les enfants recueillent les 3/4 restants.

A LIRE AUSSI : Qu'est-ce que la donation entre époux au dernier vivant ?

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés

Le Coffre-fort électronique pour recevoir, partager et archiver ses documents

 Vous souhaitez archiver ce document en toute sécurité ? C’est très simple, depuis chez vous, 24h/24 et 7jours/7 avec DIGIPOSTE, l’offre de coffre-fort numérique sécurisé de notre partenaire La Poste.

Avec DIGIPOSTE, vous archivez tous vos documents importants (documents administratifs, factures, bulletins de paie, actes de notaires ou d’avocat, etc …). Vous pouvez également les partager en toute sécurité grâce à l’espace de partage, et choisir de recevoir directement dans votre boîte aux lettres certains documents d’expéditeurs que vous aurez préalablement choisis.

Ouvrez un compte dès maintenant et profitez d’1 Go de stockage gratuit!

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)

Bonjour,
Donation de mon père en avance de part successorale ,décès de mon père qui avait fait une donation entre époux de l’universalité des biens,faut-il attendre le décès et la succession du conjoint pour avoir la pleine propriété du bien ?