Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Que faire des déchets de travaux ?

Article publié le 04/09/2010
Environnement

Les déchets de travaux sont également appelés « déchets inertes ». Les déchets inertes sont les déchets qui ne subissent aucune modification physique, chimique ou biologique importante. Les déchets inertes ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent aucune réaction physique ou chimique, ne sont pas biodégradables et ne détériorent pas d’autres matières avec lesquelles ils entrent en contact, d’une manière susceptible d’entrainer une pollution de l’environnement ou de nuire à la santé humaine.

La plupart des déchets inertes sont issus de la construction, du bâtiment et des travaux publics. Ils sont le plus souvent composés de briques, béton, tuiles, terre, carrelages, cailloux, céramiques.

Traitements

Les déchets inertes peuvent être :

  • stockés en décharge de déchets inertes dites de classe 3.
  • recyclés en granulats (pour le soubassement de route, le terrassement ou le béton).
  • réutilisés en remblais.

Afin d’aider les producteurs de déchets inertes a mieux comprendre les modes de traitements, un « Guide technique relatif aux installations de stockage de déchets inertes » a été édité en avril 2001 par le Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement.

Cas particuliers

  • Les déchets de plâtre : Les déchets de plâtre ne sont pas considérés comme des déchets inertes. Le gypse (plâtre) peut générer des nuisances pour l’environnement puisqu’il peut former des réactions et parfois former du gaz sulfurique. De plus, il est très soluble dans l’eau.

La mise en décharge (pour les résidus urbains et/ou des déchets industriels banals (non dangereux) de classe 2 est envisageable si le plâtre est associé en très petite quantité à d’autres matériaux non inertes.

La mise en décharge de classe 3 est possible. Cependant, le plâtre doit être placé dans une alvéole spécifique avec couverture limitant les infiltrations d’eau pluviale.

  • Les déchets d’amiante : Les déchets d’amiante se divisent en deux types :

- Les déchets issus du désamiantage de flocages considérés comme dangereux car ils sont friables.

Ces déchets doivent être conditionnés en double enveloppe étanche et rassemblés dans des récipients de grande capacité.

L’élimination mise en place est celle effectuée en installation de stockage de déchets dangereux. 

- Les déchets de matériaux contenant de l’amiante, comme l’amiante ciment qui sont moins dangereux, puisque les fibres sont fortement liées. Ces déchets correspondent à la définition de déchet inerte.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)