Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

A quel titre de séjour peuvent-ils prétendre les membres de ma famille admis au regroupement familial ?

Article mis à jour le 31/03/2011

Lorsque les membres de votre famille sont admis au regroupement familial, ils devront solliciter la délivrance d'une carte de séjour dès leur arrivée en France auprès de la préfecture du lieu de votre résidence sauf pour  vos enfants mineurs qui en sont dispensés jusqu'à leur 18ème anniversaire (voir « Quels sont les documents qui peuvent être délivrés à mon enfant étranger et mineur ? »). Cette carte de séjour temporaire, portant la mention « vie privée et familiale », est délivrée de plein droit, et leur permettra d'exercer toute activité professionnelle en France métropolitaine.

Au bout de 3 ans de séjour régulier en France,  les membres de la famille admis en France au titre du regroupement familial peuvent obtenir une carte de résident de 10 ans. Il faut que le conjoint soit lui-même titulaire d’une carte de résident et ils doivent faire preuve d’intégration républicaine.

Les membres de la famille admis en France au titre du regroupement familial qui se trouvaient déjà en France et/ou qui étaient munis d’une carte de séjour provisoire depuis 3 ans pourront obtenir immédiatement une carte de résident. Là encore, il faut  que le conjoint soit lui même titulaire d’une carte de résident, qu’il y ait bien communauté de vie et que l’intégration républicaine soit réelle.

Les enfants mineurs peuvent obtenir un titre de séjour dès qu’ils atteignent 18 ans à condition d’avoir résidé en France de manière ininterrompue depuis 3 ans et que le parent qui avait sollicité le regroupement familial soit titulaire d’une carte de résident ou, pour les Algériens, d’un certificat de résidence également de 10 ans.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)