Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Je suis européen, puis-je entrer en France librement pour un court séjour?

Article mis à jour le 01/02/2013
Etranger

Tout ressortissant de l’Espace économique européen (c'est-à-dire les ressortissants des 27 pays de l’Union Européenne, de l’Islande, de la Norvège, du Liechtenstein)  et de la Suisse, peut entrer en France librement, sans visa

Vous pouvez donc rester jusqu’à 3 mois sur le sol français à condition toutefois d’être en possession d’un passeport ou d’une pièce d’identité officielle. C’est le principe de la libre circulation.

Quelques réserves tout de même:

  • si vous troublez l’ordre public, représentez une menace pour la sécurité publique ou la santé publique, vous pouvez être empêché d’entrer en France (article R 121-1 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile - Ceseda).
  • vous pouvez séjourner en France pour une durée maximale de trois mois à condition de ne pas devenir une charge déraisonnable pour le système d'assistance sociale (article L.121-4-1 Ceseda).

En ce qui concerne les membres de votre famille, s’ils sont également ressortissants européens, le principe de libre circulation s’applique de la même manière pour eux.

En revanche, si les membres de votre famille sont des ressortissants de pays hors Union européenne, Espace économique européen ou de la Suisse, pour entrer en France ils devront au préalable avoir obtenu un visa d’entrée, visa de court séjour, sauf bien entendu s’ils sont déjà en possession d’une carte de séjour temporaire.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)