Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment se traduit la garantie de l’emploi dans la fonction publique ?

Article publié le 27/08/2010

La garantie de l’emploi consiste à garantir à un fonctionnaire le maintien dans son administration même si son emploi est supprimé. En effet, dans la fonction publique, chaque administration crée ou supprime des emplois en fonction de ses besoins. En cas de suppression d'emploi, le fonctionnaire est affecté dans un nouvel emploi dans les conditions prévues par les dispositions statutaires (lien question sur les différentes fonctions publiques) régissant la fonction publique à laquelle il appartient. C’est cette « garantie de l’emploi » qui attire bon nombre de personnes dans la fonction publique alors que dans le secteur privé, la suppression d’un emploi conduit le plus souvent à un licenciement.

Si chaque fonctionnaire est assuré de conserver un emploi dans la fonction publique,  il n’est pas assuré de conserver son emploi en particulier. En effet, il n’est pas titulaire de son emploi, mais de son « grade », c’est-à-dire de la position qu’il remplit dans le classement des métiers propre à chacune des trois fonctions publiques. Ce grade lui permet d’effectuer l’un des emplois correspondant à sa position. Il faut donc bien comprendre que le grade est distinct de l'emploi : le grade est le titre qui confère à son titulaire vocation à occuper l'un des emplois qui lui correspondent.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)