Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Associations

offline
Inscription: 07/06/2018
Non résolu

Madame, Monsieur Bonjour.

Nous sommes deux golfeurs , membre d'une association sportive depuis 13 années pour moi-même , qui venont de recevoir une lettre simple , nous stipulant notre exclusion à toutes compétitions représentant notre club ( Equipe première et séniors ) pour une année. Notre comportement , soit disant indigne :

-" non respect des départs d'hiver " : nous sommes plus de 15 personnes à l'avoir fait , du fait de l'état de ces départs , dont le beau-frère du nouveau Président !

- Notre retrait à une compétition , de longue date indiquée par nous même mais que le capitaine ne semblait vouloir entendre ( impossible pour nous de connaitre nos défraiments! )

- Nos observations sur l'état du terrain ( Nous sommes quelques dizaines à en parler ) , dont la personne nouvellement élue Président !!!

Bref , j'ai répondu à ce courrier d'exclusion , discriminant , avec des arguments plus fallacieux les uns que les autres qui de toute évidence était plus pour "Satisfaire" que de se remettre en question.

Nous n'arrivons pas à avoir un RDV , ce Président nous disant : " Si vous n'êtez pas comptent , allez voir ailleurs " .

Les status ne sont pas respectés , nous sommes entrés en contact avec le service juridique de la fédé , qui nous dit ne pas pouvoir intervenir . Attendons réponse du CNOSF . Le problème est que nous ne pouvons pécunièrement parlant pas aller au TGI , mais notre honneur est en cause . De plus nous venons de découvrir sur le site internet de notre association , un PV du Commité Directeur , ou en "Préambule" notre cas y est évoqué avec une vision très personnel par notre Président . Il nous semble impossible qu'une personne auréolée  d’un titre honorifique mais au combien important pour une A.S ,
croit pouvoir bafouer les principaux codes de la démocratie et de la relation humaine à des fins très personnelles.

Pourqoi un Tribunal d'Instance ne pourrait être saisi , nous ne réclamons pas d'argent et ne pouvons régler les honoraires d'avocat . Cela laisse la porte ouverte à toute dérive quand il faudrait obligatoirement saisir le TGI .

Mercin de vos réponses argumentées .

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés