Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Chômage

offline
Inscription: 30/09/2016
Non résolu

Bonjour à tous,

Et merci d'avance aux contributeurs éclairés qui pourront peut-être m'aider.

//// Ma situation:

J'ai eu mon dipôme. J'ai travaillé en France 18 mois en CDD. Mon CDD s'est terminé et je suis parti voyager 3 mois. Après ces 3 mois de voyage, je suis rentré en France, j'ai touché le chômage pendant 4 mois puis j'ai trouvé un CDI en Suisse.

Je me suis donc installé en Suisse où je travaille depuis 2 ans et 10 mois avec un permis B (je ne suis pas frontalier). 

J'ai démissioné de mon CDI en Suisse et dans un 1 mois je serai sans emploi.

//// L'enjeu

Je veux rentrer en France pour monter mon entreprise. Je cherche la formule qui me permettra de "survivre" le mieux possible en France le temps de monter mon projet.

//// Mes questions:

Après différentes recherches, il semble que 2 options soient possibles:

OPTION 1: je m'inscris au chômage suisse puis je quitte la Suisse et m'installe en France. J'ai alors droit à 3 mois de chômage suisse tout en étant basé en France. Je remplis un formulaire U2.
- après les 3 mois financés par l'assurance chômage Suisse, puis-je ensuite toucher un chômage "français"? Si oui, sur quelle base sera-t-il calculé? 

OPTION 2: je quitte la Suisse sans m'inscrire au chômage suisse. Je remplis un formulaire U1 et je m'inscris directement au chômage français. Je drois alors travailler au moins 1 jour en France pour ouvrir mes droits au chômage français. La durée de mes indemnités chômage françaises tiendra apparemment compte de ma durée de travail en Suisse.

- le montant des indemnités tiendra-t-il aussi compte du montant de mon salaire en Suisse? J'ai lu des réponses contradictoires à ce sujet. Il serait en effet injuste que le salaire suisse serve de base au calcul de l'indemnité chômage française puisque le niveau de vie en Suisse et les salaires suisses sont beacuoup plus forts que ceux en France.
- si ça n'est pas le montant de mes salaires suisses qui définit le montant de mon indemnité chômage français, alors c'est cette fameuse "minimum 1 journée" de travail à mon retour en France qui servira de base. Mais là encore, il serait injuste que je travaille par exemple en CDD 1 journée chez un ami qui me paie un super salaire pendant 24h et que mes indemnités soient basées sur cet unique salaire. Quelqu'un sait-il comment l'indemnité chômage française est-elle calculée dans ce cas précis?

///// Les points sensibles:

- j'ai démissionné (et non pas été viré) de mon CDI en Suisse, cela peut-il avoir un impact sur l'une ou l'autre des options?

- je souhaite créer mon entreprise (et non pas chercher un job), cela peut-il avoir un impact dans l'une ou l'autre des options?

Merci d'avance pour vos lumières, si vous avez besoin de précisions n'hésitez pas.

Letosage

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 11/01/2019

Salut,

Quelques années plus tard me voilà exactement dans ta situation, copier/coller. Aurais tu un retour d'experience sur le sujet?

Merci beaucoup,

Basile