Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Chômage

Liens sponsorisés
offline
Inscription: 10/01/2017
Non résolu

Bonjour à tous et toutes,

 

Comme beaucoup ici je me pose des questions sur le fait de quitter mon CDI actuel (car le travail ne me plait plus du tout). 
Seulement j'au lu beaucoup de choses sur internet et sur diverses sites.

Je me demande si je quitte mon CDI en démissionant, si je peux avoir droit au allocations chomage?

Ma situation est telle que j'ai eu un CDD de 6 mois, qui s'est terminé. Il a ensuite été reconduit en CDI, sans arrêt entre ces deux périodes, j'ai continué à travailler dès le lendemain de ma fin de CDD, donc pas d'inscription en tant que demandeur d'emploi.

Je viens juste de signer mon CDI mais il n'a pas de période d'essai inscrite dans le contrat.

Je me demande si ma démission est légitime si je démissionne. J'ai lu que dans cette situation, c'était possible :

"  - votre embauche fait suite à un licenciement (personnel ou économique), une rupture conventionnelle ou une fin de CDD,

 - la rupture du contrat précédent pour l'un de ces 3 motifs n'a pas donné lieu à inscription comme demandeur d'emploi,

 - et votre démission est posée avant l'expiration d'un délai de 91 jours suivant la date de l'embauche."

Pensez vous que je rentre dans ce genre de situation, et pouvez vous me valider que cette procédure est véridique, et pourrait rentrer dans ma situation avant que je démissionne ?

 

Je vous remercie beaucoup pour vos réponses !

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 10/01/2017

Et une précision en plus sur ma situation, durant mon début de CDI, c'est à dire 16 jours après la signature du contrat, j'ai cessé mon activité d'autoentrepreneur à l'URSSAF et à L'INSEE, j'ai fermé mon compte, donc dans la période n'excédant pas 91 jours, pensez vous que cela rentre dans le fait que ma démission serait légitime au yeux de pole emploi ?

Voilà ce que j'ai trouvé sur internet :

"  Démission d’un emploi repris suite à un licenciement, à une rupture conventionnelle ou à une fin de CDD (Le contrat à durée détérminée) : si, postérieurement à un licenciement, une rupture conventionnelle ou à une fin de contrat de travail à durée déterminée n’ayant pas donné lieu à une inscription comme demandeur d’emploi, on entreprend une activité à laquelle on met fin volontairement au cours ou au terme d’une période n’excédant pas 91 jours, on est considéré en démission légitime. [3] "

offline
Inscription: 10/05/2011

Bonjour Neilfur,

 

Si je vous ai bien compris(e) : il s'agit de la transformation d'un CDD en CDI au terme du premier, au sein d'une même entreprise ?

 

Dans l'attente de votre réponse,

 

Cordialement.

offline
Inscription: 10/01/2017

Oui c'est bien cela, vous avez compris

offline
Inscription: 10/01/2017

Pensez vous que cette situation pourrait me rendre légitime en démissionnant ?

Ou qu'il aurait fallu faire un CDD dans une première boite sans toucher le chomage à la fin, et avoir un CDI dans une autre boîte, pour demissionner durant sa période d'essai ?

offline
Inscription: 10/05/2011

Re-bonjour,

 

Merci pour votre retour rapide.

 

Oui, vous avez très bien compris : il aurait effectivement fallu faire un CDD dans une première boite sans toucher le chomage à la fin du CDD, et avoir un CDI dans une autre boîte, pour demissionner durant sa période d'essai ou après, à la seule condition que le CDI ait duré au plus 91 jours.

 

Avec mes sincères regrets,

 

Cordialement.