Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Immobilier

offline
Inscription: 09/05/2019
Non résolu

bonjour

J'ai signé un contrat de réservation appartement neuf en mars 2016, livraison prévue dernier trimestre 2018.

Acte signé chez notaire en 12/2017.

A ce jour, 10/05/2019, le programme n'est pas livré, visite pré livraison effectuée en avril.

Par deux fois le promoteur a prorogé par voie de recommandé le délai de livraison pour motif intempéries...... 90 jours au total à l'appui d'une simple attestation du maître d'oeuvre. nous sommes encore dans le délai puisque le délai maxi a été porté à 06/2019.

38 mois entre la réservation et une hypothétique livraison ! à ce jour malgré un recommandé adressé au promoteur le 09/04/2019, pas de réponse autre que verbale qui évoque une impossibilité de fixer la ivraison au motif qu'ENEDIS ne serait pas passé sur le progra

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 09/05/2019

désolé envoi trop rapide.....

suite de mon message au forum :

les intempéries semblent ne pas être le seul motif de retard.

90 co propriétaires impactés par  ce promoteur peu scrupuleux qui semble ne pas reconnaître ses tords en matière de suivi.

un écrit du promoteur qui parle "d'échec".

Les consèquences financières pour chqaue acquéreur commentcent à être lourdes....intérêts itercalaires, préjudi ce moral (38 mois pour une livraison)

quel moyen d'action pour faire admettre au promoteur que les cas de force majeure ne sont pas les seuls critères qui expliquent le retard et le contraindre à payer les indemnités de retard prévues au contrat de réservation.

Merci de votre aide.