Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Internet

Liens sponsorisés
offline
Inscription: 19/10/2015
Non résolu

Bonjour,

Nous sommes actuellement en train de créer une plateforme de mise en relation entre les éditeurs de sites web et médias, et les rédacteurs et journalistes. La plateforme vise à faciliter les échanges entre tous les acteurs du secteur et démocratiser le métier.

Cependant nous avons un sujet sur lequel nous buttons: si la majorité des rédacteurs est professionnelle, de nombreux rédacteurs veulent produire des textes/articles sans pour autant avoir de statut professionnel quelconque. Ainsi, voilà nos deux problématiques :

- Il nous arrive que de nombreuses personnes veuillent écrire des sujets de façon gratuite, pour le plaisir, sans avoir de statut (auto-entrepreneur, EURL...). Ces sujets sont ensuite publiés (et monétisés via la publicité) sur des sites web. Qu'en est-il des droits d'auteur dans ce cas? Nous ne voudrions pas qu'après monétisation de son contenu "gratuit", il puisse se retourner contre nous pour une quelconque raison.

- Nous avons pensé qu'il serait légitime de "récompenser" ces rédacteurs au moyen de cadeaux. Par exemple un rédacteur cumule des points en écrivant des articles, et a droit à des cadeaux de différentes valeurs grâce à ses points. Est-ce que cette méthode de "fidélisation" n'entre pas en désaccord d'une façon ou d'une autre avec le code du travail ?

Une réponse de votre part à ces deux questions nous ferait avancer grandement sur notre projet. Nous vous remercions par avance !

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés