Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Libertés

offline
Inscription: 07/02/2017
Non résolu

Bonjour à tous et merci par avance de l'aide que vous voudrez bien m'apporter.

Je travaille dans une entreprise où j'ai eu à charge au mois de décembre d'alimenter sa page FaceBook. Etant administrateur de la page, je me dois de me connecter avec mon profil personnel pour me rendre ensuite sur la page pro que j'alimente régulièrement. Ce fut donc le cas notamment en décembre.

J'ai malheureusement oublié de me déconnecter après avoir fait ce travail. Une collègue indélicate a été dans ma messagerie personnelle rattachée à mon compte (« messenger ») et a consulté différentes conversations privées.

J'ai découvert ce fait il y a quelques jours lors d'une altercation avec une de mes autres collègue qui m'a confessé de façon houleuse avoir ouvert, lu et fait des copies d'extraits de mes messages privés. Il a également été divulgué oralement devant témoin certains propos contenus dans ces messages personnels. J'estime qu'il y a là clairement une atteinte au secret des correspondances.

Là où l'affaire se corse, c'est que les messages retenus concernent des confidences faites (il y a un an notamment) à des amis et à une autre de mes collègues (et amie) concernant l'ambiance au travail qui laissait bien à désirer et qui m'a rendu malade il y a un an.

Ne serait-ce que pour l'exemple et un rappel à la loi, je souhaite porter plainte. Néanmoins, je voudrais m'assurer avant toute chose que vu que le contexte particulier, cela ne peut pas se retourner contre moi (le fait que l'on puisse juridiquement considérer une communauté d'intérêt puisque l'une de mes destinataires est une de mes collègues et amies...).

A toutes fins utiles, je précise que j'ai informé ma hiérarchie de l'indélicatesse des ces deux collègues en toute transparence et franchise. 

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés