Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment détecter une fuite d'eau ?

Article mis à jour le 25/05/2012
Immobilier

On n’a pas toujours conscience des répercussions d’une fuite d’eau sur sa facture, pourtant une fuite, même minime, peut alourdir cette dernière de manière conséquente :

- un robinet qui goutte représente 35 m3 par an perdus, soit 123 €/an,

- un filet d’eau, 140 m3 par an, soit 490 €/an,

- une chasse d’eau fuyarde ou bloquée, 50 à 220 m3 par an, soit 175 à 770 €/an.

(Source : www.jeconomiseleau.org)

Les fuites d’eau ne sont pas toujours visibles. Pourtant, il est possible d’organiser un suivi des index de consommation, permettant de vérifier l’existence de fuites : il suffit de relever le chiffre porté sur le compteur d’eau le soir avant de se coucher et de procéder à un deuxième relevé au lever avant d’utiliser l’eau. Vous pouvez également tenter l’expérience si vous vous absentez pendant la journée.

Si l’index a augmenté, une fuite est à rechercher. Commencez par vérifier votre installation intérieure : robinets (sans oublier ceux du garage, du jardin, du sous-sol, etc...), chasse d’eau…

Si vous n’arrivez pas à localiser la fuite, il est temps d’appeler un plombier.

Si vous êtes locataire, prévenez le propriétaire. Les travaux sont à sa charge si les fuites n’ont pas pour origine une faute de votre part.

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.

Bonjour,

L'article de Maitre Isabelle GALLAY concernant les fuites d'eau est très instructif ; surtout pour donner les "idées" sur les endroits propices aux fuites d'eau : il se trouve que nous avons une fuite au ballon d'eau chaude, dans la maison que nous louons.

Nous avons prévenu par fax (3 quand même) l'huissier-administrateur de bien qui gère notre bail ;  sa réponse qui s'est fait attendre, est celle-ci : "l'entretien du chauffe eau vous incombe en qualité de locataires et le coût de l'intervention est à votre charge" !

Or Maitre GALLAY dit ouvertement que "les travaux sont à la charge du propriétaire si les fuites n'ont pas pour origine une faute de votre part".

En fait il se trouve que le chauffe eau en question a déjà 20 ans ou plus, et que la propriétaire préfère que nous en payons la facture de réparation ou de  changement, son plombier m'ayant dit il y a quelques temps, que le chauffe eau devait être bien entartré par le temps d'usage et d'usure. Il me semble que cela fait partie "des plus gros travaux qui sont à la charge de la propriétaire" ? Qu'en est-il exactement ? Pour info°, notre assureur a déjà mis la protection juridique en fonction, et le dossier part au Tribunal dans les prochains, suite rapport de l'expert en bâtiment établi après sa visite du 21/12/2012.

Merci d'avance pour vos informations et conseils , tout est le bienvenu. Cordialement, Mme Puma

J'ai pu lire quelques conseils sur le blog d'un plombier à Orléans http://www.sos-plombier-orleans.com qui recommande d'utiliser un mastic d'étanchéité pour empêcher une fuite d'eau. Bien sûr, cela n'empêche pas qu'il est conseillé de remplacer votre robinet rapidement mais ça peut être utilie pour dépanner rapidement et pendant quelques temps.