Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Puis-je transférer de l’argent vers l’étranger sans déclaration ?

Article mis à jour le 09/05/2012

Oui, vous pouvez transférer, sous certaines conditions, des fonds vers l’étranger ou en provenance de l’étranger sans formalité déclarative.

Transfert de fonds sans obligation de déclaration

Il convient de distinguer en fonction du montant du transfert :

  • Le montant du transfert est inférieur à 10 000 €

Vous êtes libre de transférer des fonds vers l’étranger si ce transfert est inférieur à 10 000 €, quel qu’en soit la forme (espèce, chèque ou autre) et la destination.

Cette liberté de transfert est aussi valable si vous transférez ces fonds de l’étranger vers la France.

  • Le montant du transfert est supérieur ou égal à 10 000 €

Vous n’avez pas besoin de faire de déclaration particulière si le transfert se fait par l’intermédiaire d’un organisme financier (une banque par exemple).

Vous êtes également dispensé de formalités, lorsque le transfert est égal ou supérieur à 10 000 €, s’il est à destination ou en provenance d’un pays situé hors de l’Union européenne et s’il est fait par un autre moyen que des espèces (chèques, bons de caisses par exemple).

Si vous transférez des fonds en voiture à destination d’un pays situé hors de l’Union européenne, le passage à la frontière française sera considéré comme un transfert à l’intérieur de l’Union, et la déclaration sera obligatoire.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2.3 (4 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2.3 (4 votes)