Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment se déduisent les frais professionnels supportés par les artistes salariés ?

Article mis à jour le 13/05/2012

Les frais professionnels réels supportés par les artistes sont en principe pris en compte de la même façon que pour les autres salariés.

Toutefois, certains frais exposés par les artistes salariés ou assimilés aux salariés peuvent faire l’objet d’une déduction forfaitaire.

Déduction des frais professionnels par les musiciens

Les musiciens peuvent pratiquer une déduction de 14 % du salaire perçu pour leur activité de musicien ou d’enseignement artistique. Elle représente les dépenses d’amortissement et d’entretien des instruments ainsi que du matériel technique  professionnel.

La déduction forfaitaire est plafonnée à 141 570 € pour les salaires perçus en 2011 et 2010 (139.480 € en 2009).

Les intérêts d’emprunt engagés pour leur achat ne sont pas couverts par ce forfait et peuvent être déduits en plus pour leur montant réel.

Déduction des frais professionnels par les artistes chorégraphiques, lyriques et les choristes

La déduction de 14 % couvre les frais de formation, les frais médicaux non remboursés liés à l’exercice de la profession, les frais d’instrument de musique et d’entretien de ces instruments.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)