Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels sont les cas d’exonération totale de la taxe d’habitation ? - Page 3

Article mis à jour le 16/10/2014
  • Vous êtes victime d’un handicap

Cette catégorie d’exonération recouvre plusieurs situations. Vous pourrez bénéficier de l’exonération totale de taxe d’habitation si vous êtes dans une des conditions suivantes :

- vous êtes atteint d’une infirmité ou d’une invalidité vous empêchant de travailler pour subvenir à vos besoins ;

- vous êtes titulaires de l’allocation  aux adultes handicapés ;

- vous hébergez un enfant remplissant une des deux conditions ci-dessus.

En outre, vos revenus ne doivent pas dépasser les limitesd’exonération de la taxe foncière pour les personnes de condition modeste.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2.2 (6 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2.2 (6 votes)

Bonjour. J'aurai aimé posé une question relative à Taxe d'Habitation aussi j'espère être au bon endroit.

Mon épouse, tenue de résider près de son lieu de travai, est locataire d'un petit appartement que le Trésor Public taxe en tant que résidence secondaire. Le service des impôts sur le revenu accepte de déduire en frais professionnels tous les montants réglés pour ce logement. 

Pou ma part je trouve cela très paradoxal, incompréhensible et l'inspectrice a même refusé de me recevoir.

Puis-je contester et obtenir une révision pour une éventuelle exonération partielle de cette taxe d'habitation ? Merci