Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Retraite complémentaire (CARCDSF): combien ça coûte pour un chirurgien dentiste ou une sage-femme ?

Article mis à jour le 13/03/2013
Retraite

La caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des sages-femmes (CARCDSF) gère la protection sociale obligatoire des chirurgiens dentistes et des sages-femmes qui comporte deux volets : la retraite complémentaire et le régime supplémentaire de vieillesse.

Retraite complémentaire des chirurgiens dentistes et des sages-femmes (CARCDSF)

Depuis le 1er janvier 2009, le régime complémentaire de retraite des sages-femmes (ex CARSAF) a intégré le régime complémentaire de retraite des chirurgiens-dentistes (CARD). 

Les chirurgiens-dentistes et les sages-femmes cotisent obligatoirement jusqu’à 65 ans et au-delà s’ils sont toujours en activité. Ils sont redevables d’une cotisation forfaitaire (2 394 € en 2013 contre 2328 € en 2012)et d’une cotisation proportionnelle (au taux de 10,20 % en  2013 contre 10,05 % en 2012) ) assise sur leurs revenus de l’avant-dernière année (N-2) compris entre 1 et 5 fois le plafond annuel de la sécurité sociale.

Les professionnels  débutant leur activité peuvent être dispensés de cotiser pendant les deux premières années de leur exercice. Les 3 années suivantes, ils peuvent ne s’acquitter que de la cotisation proportionnelle. Ils peuvent aussi, si leurs revenus sont trop faibles, demander à être dispensés du paiement des cotisations auprès de leur caisse de retraite. La dispense peut aussi jouer en cas de maternité, incapacité de travailler, situation d’infortune.

A noter : Les points forfaitaires non cotisés par les chirurgiens-dentistes et les sages femmes peuvent être rachetés à partir de leur 6e année d’exercice, et jusqu’à leur 15e année d’exercice.

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.

Bonjour, Suite au décès de ma mère chirurgien dentiste, qui a la fin de sa carrière était diabétique, j'ai envoyé un courrier à la caisse de retraite pour leurs signaler la mort de ma mère. Ils me réclament des impayés énormes. Elle a cotisée durant 26 ans mais ne l'a plus fait durant 10 ans avant de prendre sa retraite en 2009 pour raison de santé. Je ne sais que faire.

 

Anne-Laure SHDE

alhde78@hotmail.com