Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

La retraite progressive, comment ça marche ? - Page 4

Article mis à jour le 09/03/2015
Retraite

 

Retraite progressive: les démarches à entreprendre

Avant de prendre votre décision, commencez par interroger vos caisses de retraite pour connaître le montant de la pension provisoire et celui de la pension définitive. Vous pourrez ainsi vous décider en connaissance de cause.

Ensuite, vous aurez à élaborer un bon argumentaire pour convaincre votre employeur.

Une fois l’accord de votre employeur obtenu, vous devrez faire parvenir à la caisse de retraite de votre lieu de résidence, de préférence 4 mois avant le début de votre retraite progressive, votre demande de retraite progressive, dûment accompagnée des pièces justificatives suivantes :

  • un relevé d’identité bancaire (RIB) ou de caisse d’épargne (RICE),
  • une photocopie de votre dernier avis d’impôt sur le revenu,
  • une photocopie de votre contrat de travail à temps partiel,
  • l’attestation d’activité à temps partiel complétée par votre employeur.

Pour remplir votre formulaire de demande de retraite progressive et connaître les autres pièces justificatives à fournir selon votre situation sans vous déplacer, vous pouvez télécharger directement l’imprimé n° S 5131d – Cerfa n° 10647*03 et sa notice sur notre site en cliquez sur le lien.

Enfin, plus tard, lorsque vous aurez décidé de cesser totalement votre activité professionnelle, vous penserez à  recontacter votre caisse de retraite pour procéder à la liquidation définitive de votre pension de retraite.

Conseil d'ami : si vous êtes déjà à temps partiel et si vous remplissez les conditions requises, vous avez tout intérêt à passer en retraite progressive le plus tôt possible. En effet, si le passage en retraite progressive peut vous procurer des revenus complémentaires significatifs, il n'engendra aucun changement dans votre travail habituel. Vous  n’aurez, en outre, même pas besoin de solliciter l'accord de votre employeur qui ne pourra en aucune manière s'y opposer.

Activités n'ouvrant pas droit à la retraite progressive

  • les personnes qui travaillent par intermittence ;
  • les Voyageurs Représentants Placiers (VRP) s'ils ne peuvent pas justifier de la durée à temps partiel de leur travail ;
  • les personnes qui n'ont pas le statut de salarié et ne peuvent pas produire un contrat de travail (mandataires sociaux, dirigeants de sociétés commerciales). ;
  • les artisanstaxis affiliés à l'assurance volontaire ;
  • les cotisants aux régimes spéciaux .
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)