Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment détermine-t-on la mort encéphalique qui permet le don d’organes ?

Article mis à jour le 19/09/2011

La mort encéphalique qui permet le don d’organes est :

  • soit constatée par deux électro-encéphalogrammes à activité isoélectrique plate établis à quatre heures d’intervalle ;
  • soit attestée par un angioscanner qui permet simultanément une étude morphologique des organes.

L’état de mort encéphalique permet de prélever le cœur du défunt qui continue à battre. Sous certaines conditions de temps, les organes tels que le rein et le foie peuvent être prélevés sur les personnes en arrêt cardiaque et respiratoire définitif. Ces greffes d’organes donnent d’aussi bons résultats que celles provenant de donneurs en mort encéphalique.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)