Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Que devient le corps du donneur décédé ?

Article mis à jour le 19/09/2011

Le prélèvement est un acte chirurgical effectué au bloc opératoire dans les mêmes conditions et avec le même soin que pour une personne en vie. Les incisions sont refermées par des points et recouvertes par des pansements. Après l’opération, le corps du donneur est habillé et rendu à la famille. Celle-ci peut réaliser les obsèques qu’elle souhaite. Aucune cicatrice n’est apparente et aucuns frais ne sont demandés.

Le don du corps à la science

Donner son corps à la médecine pour les cours d’anatomie des étudiants de la faculté n’a rien à voir avec le don d’organes. En effet, les corps légués à la science ne sont pas rendus aux familles. Le don n’est possible que si le défunt s’était inscrit de son vivant auprès d’une faculté de médecine dans cette intention.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2.7 (3 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2.7 (3 votes)