Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Qui sont les bénéficiaires du prêt à l’amélioration de l’habitat ?

Article mis à jour le 13/11/2010

Les organismes chargés du paiement des prestations familiales (CAF, MSA) peuvent accorder à leurs allocataires des prêts destinés à financer des travaux d’amélioration de leur logement.

Peuvent prétendre à ces prêts, les personnes qui perçoivent au moins une prestation familiale.

Ne sont donc pas concernées les personnes qui perçoivent uniquement l’allocation aux adultes handicapés (AAH), l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement sociale (ALS), ou le revenu de solidarité active (RSA) .

Les prêts ne sont pas attribués sous conditions de ressources, mais ils ne sont pas accordés automatiquement. Les crédits étant limités, chaque CAF ou caisse de la MSA définit en effet ses priorités. Toutes les demandes ne sont donc pas satisfaites.

Les conditions à remplir 

Le prêt doit être destiné à financer des travaux :

  • de réparation
  • d'assainissement
  • d'amélioration (chauffage, sanitaire)
  • d'agrandissement ou de division
  • d'isolation thermique

Les travaux doivent concerner la résidence principale du demandeur, qu’il soit locataire ou propriétaire.

Attention ! Les travaux d'entretien, les travaux à caractère luxueux et ceux destinés à l'achèvement d'une construction neuve ne peuvent être financés par un prêt de la CAF.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)