Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Puis-je prévoir dans mon testament que l’on prenne soin de mon chien ou de mon chat à mon décès ?

Article publié le 13/02/2011

Vous ne pouvez pas léguer un bien à votre animal, car celui-ci ne peut pas devenir propriétaire d’un bien. L’animal n’a pas de capacité juridique.

Par contre, vous pouvez léguer une somme d’argent à quelqu’un, à charge pour lui de s’occuper de votre animal. Il faut rédiger un testament dans lequel vous désignez une personne de confiance, appelée exécuteur testamentaire, en précisant ce que vous attendez d’elle. D’un point de vu juridique, c’est la personne chargée d’entretenir votre animal qui est bénéficiaire du legs.

Une seconde solution pour assurer des soins à votre animal favori après votre décès consiste à établir votre testament au profit d’une association de protection des animaux. A votre décès, l’association concernée prend en charge l’animal en fonction des instructions que vous lui laissez dans le testament.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)