Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Jusqu’à quel âge peut-on demander un crédit immobilier assorti d’une assurance emprunteur ?

Article mis à jour le 13/10/2010

Les banques peuvent accorder des crédits quel que soit votre âge, à condition que vous réussissiez à souscrire une assurance décès invalidité (voir question sur l’assurance est-elle obligatoire pour un crédit immobilier), appelée aussi « assurance emprunteur », pour garantir votre crédit. Et ce n’est pas toujours facile. Les banques proposent aujourd’hui des contrats d’assurance pour les seniors. Elles donnent ainsi accès par exemple à un contrat de groupe (avec une cotisation de base identique pour tous les assurés d’une même classe d’âge, même si des surprimes peuvent être prévues en fonction de l’état de santé) jusqu’à 60 ou 65 ans. Puis, ensuite, elles disposent d’un contrat « individuel », qu’elles peuvent offrir, et dont la prime est alors déterminée au cas par cas, en fonction de l’âge de l’emprunteur et de son dossier médical.

Mais, en pratique, tous ces contrats ont aussi des limites d’âge. Au-delà de 69 ans, il devient plus difficile de les souscrire dans la plupart des établissements. Seules quelques banques vont plus loin, jusqu’à 74 ans par exemple. En outre, la garantie décès (voir question à quoi sert l’assurance emprunteur d’un prêt immobilier) ne joue que jusqu’à un âge limite, le plus souvent 75 ans, parfois 85 ou 90 ans. Il faut donc avoir remboursé le crédit au plus tard à cet anniversaire. 

Enfin, le prix de cette assurance est souvent très élevé pour les seniors. Il dépend en effet de l’âge, et de l’état de santé. Dans certains cas, c’est d’ailleurs le passé médical de l’emprunteur qui pose problème et l’empêche de bénéficier de l’assurance emprunteur. Des solutions sont toutefois prévues dans ce cas (voir question « peut-on emprunter malgré des soucis de santé).

Conseil: N’hésitez pas à comparer les prix de l’assurance de la banque avec les tarifs d’autres contrats (à demander par exemple à des courtiers d’assurance ou de crédit immobilier sur Internet). Pour les seniors, les écarts de prix sont parfois très importants d’un assureur à l’autre, car les compagnies d’assurance peuvent évaluer très différemment les risques liés à un état de santé donné (voir question Est-on obligé de souscrire l’assurance emprunteur de la banque ?).

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)