Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels sont les dommages exclus de la garantie « catastrophes naturelles » ?

Article mis à jour le 28/02/2013

Les dommages qui ne sont pas directement causés par la catastrophe naturelle ne sont pas couverts. Il peut s’agir notamment :

  • des frais de déménagement et de relogement, si vous avez dû quitter votre habitation ;
  • de la perte d’usage votre véhicule si vous n’avez pas pu vous en servir après qu’il ait été endommagé ;
  • de la perte de loyers si vous n'avez pas pu louer l’appartement dont vous êtes propriétaire en raison des dégâts ou que votre locataire vous a demandé une réduction de son loyer ;
  • des frais divers, comme les honoraires d’expertise.

En outre, les dommages corporels (si vous êtes blessé) ne seront pas indemnisés au titre de la catastrophe naturelle. Pour obtenir leur prise en charge (au-delà du dispositif habituel de prise en charge des frais médicaux), vous devez avoir souscrit une garantie spécifique du type « individuelle accident » ou la garantie « accident de la vie » (GAV).

Conseil : Votre contrat précisant l’étendue de la garantie « catastrophes naturelles », et donc ce qui en est exclu, relisez le attentivement. N’hésitez pas à faire le point avec votre assureur si vous avez le moindre doute sur le contenu exact des garanties couvertes par votre contrat, voire sur des garanties complémentaires que vous avez peut-être souscrites (ex. : vous avez souscrit une assurance spéciale pour vos panneaux solaires ou votre véranda).

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)