Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Dans quels cas la garantie incendie ne joue pas ?

Article mis à jour le 08/02/2012

Votre assurance ne couvre pas les dommages résultant d’un incendie si votre contrat n’est plus valable, le jour du sinistre, parce que vous n’avez pas réglé votre cotisation alors que votre assureur vous a informé de la cessation d’assurance, par lettre recommandée, depuis plus de 30 jours.

Vous risquez de ne pas être couvert si vous n’avez pas effectué les travaux d’entretien obligatoire (ramonage du poêle, de la cheminée, … ; entretien et vérification annuels de la chaudière). En effet, certains assureurs peuvent refuser de prendre en charge les dégâts si les causes du sinistre sont imputables à un défaut d’entretien. D’ailleurs, certains contrats exigent la remise d’un certificat de ramonage récent ou d’une attestation d’entretien.

Si cette négligence est à l’origine de l’incendie, votre responsabilité civile voire pénale (si l’incendie fait des victimes) peut être engagée.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)