Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

La garantie des accidents de la vie ne fait-elle pas double emploi avec les autres assurances ?

Article mis à jour le 08/10/2010

La GAV ne fait pas double emploi avec les assurances les plus couramment souscrites au sein d’une famille. Le plus souvent, elle les complète. Cependant, parfois, elle peut s’y substituer. Ainsi, par exemple, si vous avez une GAV et une assurance multirisque habitation, inutile de souscrire une assurance scolaire. De même, certains contrats GAV couvrent les conséquences des accidents corporels liés au risque automobile. Dans ce cas, il n’est pas utile de prendre une assurance conducteur par ailleurs. Hormis ces cas, voici comment s’articule la GAV avec les autres contrats :

  • Assurance complémentaire santé

Cette dernière complète le remboursement des frais de soins et éventuellement les pertes temporaires de salaires pendant l’arrêt de travail (au-delà de ce qui est pris en charge par la Sécurité Sociale), mais elle ne prend pas en charge les conséquences durables de l’accident sur la vie de l’assuré et de sa famille (invalidité, préjudices esthétique et d’agrément en cas de blessure, préjudices moral et économique de la famille en cas de décès).

  • Assurance habitation

Cette assurance ne couvre que les dommages causés aux biens de l’assuré ainsi que les dommages corporels et/ou matériels que lui et ceux qui vivent sous son toit occasionnent à autrui. Elle ne couvre pas les dommages corporels subis par l’assuré lui-mêmeou par les membres de sa famille.

  • Assurance individuelle accident

Parce qu’elle est « individuelle », cette assurance ne couvre pas la famille de l’assuré ; alors que la GAV peut proposer un contrat familial qui couvre le souscripteur, son conjoint, son concubin (y compris dans le cadre du Pacs) et leurs enfants fiscalement à charge.

En outre, l’assurance individuelle accident n’indemnise que sur une base forfaitaire, sans tenir compte du vécu personnel de la victime. Son objectif est plutôt d’apporter une aide ponctuelle alors que la GAV s’efforce de maintenir le niveau de vie de la famille.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)