Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

PV, amendes ou contraventions routières à l’étranger, quel risque pour le permis de conduire ?

Article mis à jour le 18/11/2013

Il y a au moins une chose qui peut rassurer les automobilistes les plus imprudents ou les plus malchanceux :

Quels que soient la gravité de l’infraction routière commise à l'étranger (Espagne, Suisse, Belgique, Italie, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne...) et le montant de l’amende infligée, vous n’avez rien à craindre quant au capital de points dont dispose votre permis de conduire français.

En effet, les infractions commises à l’étranger n’ont aucune conséquence sur votre droit à conduire sur le territoire français ou sur celui d’un autre pays européen non concerné.

Cela se comprend aisément, car tous les Etats membres de l’Union européenne ne disposent pas d’un même dispositif de permis à points.

En effet, les modalités de retrait de points varient énormément d’un Etat à l’autre. Ainsi, certains pays comme la France et le Luxembourg ont institué le principe d’un capital de points diminué d’un ou plusieurs points selon les infractions commises.

D’autres pays, tels que l’Allemagne et la Grèce, ont retenu le système inverse où le capital de points, d’une valeur initiale égale à zéro, accumule des mauvais points à chaque infraction commise jusqu’au maximum qui invalide le permis de conduire.

A LIRE AUSSI :

PV, amendes ou contraventions routières à l’étranger, faut-il les payer ?

 

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.7 (3 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.7 (3 votes)