Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Autre document :

ALORS QUE tout jugement ou arrêt doit être motivé, à peine de nullité ; que l'énoncé d'un motif général équivaut à une absence de motif, de sorte que l'arrêt qui déboute un salarié de sa demande de dommages-intérêts pour rupture abusive en statuant par des motifs généraux est dépourvu de motif ; qu'en se bornant néanmoins, pour décider que le licenciement avait une cause réelle et sérieuse, à affirmer que Monsieur X... persistait à contester l'autorité de son supérieur hiérarchique, sans relever aucun fait précis à son encontre, la Cour d'appel s'est prononcée par des motifs généraux, en violation de l'article 455 du Code de procédure civile.

QUATRIEME MOYEN DE CASSATION

IL EST FAIT GRIEF à l'arrêt attaqué d'avoir débouté Monsieur X... de sa demande tendant à voir condamner la Société AIR CANADA à lui payer la somme de 1.715,15 € à titre d'indemnité compensatrice de préavis ;

AUX MOTIFS que s'il est exact que, pour la catégorie à laquelle appartient Robert X..., la convention collective prévoit un préavis de deux mois, il y a cependant lieu, en vertu du principe dit de faveur, d'appliquer ici l'usage local en vigueur dans le ressort du Conseil de prud'hommes de POINTE-A-PITRE (non dénoncé à ce jour) attribuant un préavis de trois mois aux employés des commerces et services ; que le jugement déféré est donc confirmé sur ce point ;

ALORS QUE tout jugement ou arrêt doit être motivé, à peine de nullité ; que la contradiction entre les motifs et le dispositif équivaut à un défaut de motifs ; qu'en affirmant, d'une part, dans la motivation de sa décision, que Monsieur X... devait bénéficier d'un préavis de trois mois, de sorte qu'il convenait de confirmer le jugement de première instance lui ayant alloué une somme de 1.715,15 euros à titre de complément d'indemnité compensatrice de préavis, et en décidant d'autre part, dans le dispositif de sa décision, de le débouter de ce chef de demande, la Cour d'appel, qui a entaché sa décision d'une contradiction entre les motifs et le dispositif, a violé l'article 455 du Code de procédure civile.

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés

Le Coffre-fort électronique pour recevoir, partager et archiver ses documents

 Vous souhaitez archiver ce document en toute sécurité ? C’est très simple, depuis chez vous, 24h/24 et 7jours/7 avec DIGIPOSTE, l’offre de coffre-fort numérique sécurisé de notre partenaire La Poste.

Avec DIGIPOSTE, vous archivez tous vos documents importants (documents administratifs, factures, bulletins de paie, actes de notaires ou d’avocat, etc …). Vous pouvez également les partager en toute sécurité grâce à l’espace de partage, et choisir de recevoir directement dans votre boîte aux lettres certains documents d’expéditeurs que vous aurez préalablement choisis.

Ouvrez un compte dès maintenant et profitez d’1 Go de stockage gratuit!

Aucu vote pour l'instant.