Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Autre document :

ALORS, D'UNE PART, QUE les juges ne peuvent dénaturer les éléments de preuve ; que pour juger que Mme X... avait, comme Mme Y..., été au courant du caractère urgent de l'examen médical à pratiquer et donc qu'elle avait commis une faute grave, la Cour d'appel a affirmé qu'il ressort du témoignage de Mme Z..., patiente, que celle-ci « a signalé expressément le caractère urgent de l'examen à pratiquer, de sorte qu'aucune des deux secrétaires n'ai pu l'ignorer » ; que la Cour d'appel avait pourtant relevé que Mme Z... avait précisé que « j'ai quand même signalé que c'était une urgence à la dame qui a pris l'ordonnance (à savoir Mme Y...) ; qu'en statuant comme elle l'a fait, la Cour d'appel a dénaturé ledit témoignante et violé l'article 1134 du Code civil.

ALORS, D'AUTRE PART, QUE c'est à l'employeur de prouver la faute grave et en cas de doute sur la faute sérieuse et son imputabilité au salarié, le doute profite à ce dernier ; qu'en se contentant de conclure du signalement fait par Mme Z... à Mme Y... que « de sorte qu'aucune des deux secrétaires n'ait pu l'ignorer », la Cour d'appel n'a pas relevé que Mme X... avait entendu la mention de l'urgence, mais a au contraire statué par des motifs communs aux deux secrétaires et laissant subsister un doute sur sa connaissance de l'urgence ; qu'en refusant de faire profiter Mme X... du doute sur sa connaissance ou non de l'urgence, doute d'autant plus important qu'il n'était pas contesté qu'elle n'avait jamais eu accès à l'ordonnance mentionnant l'urgence et qu'elle était restée assise pendant que Mme Y... accueillait debout Mme Z... la Cour d'appel a n'a pas titré les conséquences de ses propres constatations et violé les articles L1235-1 du Code du travail et 1315 du Code civil.

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.