Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Autre document :

La parole ayant été donnée, avant et après les conclusions, à la SCP Célice, Blancpain, Soltner, avocat de M. A...;

1. Considérant qu'il résulte des dispositions combinées des articles 12, 13 et 83 du code général des impôts que les sommes à retenir au titre d'une année déterminée pour l'assiette de l'impôt sur le revenu dans la catégorie des traitements et salaires sont celles qui sont mises à la disposition du contribuable, soit par voie de paiement soit par voie d'inscription à un compte courant ou un compte de charges à payer ouvert dans les écritures de la société, dès lors que, dans ces deux derniers cas, le créancier de la somme est un dirigeant de la société qui a déterminé la décision d'inscrire la somme qui lui est due dans les comptes de la société et que le retrait effectif de la somme au plus tard le 31 décembre de ladite année n'est pas rendu impossible, en fait ou en droit, par des circonstances telles que, notamment, la situation de trésorerie de la société, les circonstances matérielles du retrait ou les modalités de détermination du montant exact de la somme susceptible d'être retirée ;

2. Considérant qu'il résulte des pièces du dossier soumis aux juges du fond que M.A..., cogérant de la SARL Deton, détient la moitié des parts sociales de la SARL 4M2T, laquelle est l'associé unique de la SARL Deton ; que, le 30 décembre 2004, l'assemblée générale des associés de cette dernière a décidé le versement d'une prime exceptionnelle au profit de chacun de ses cogérants, d'un montant de 4,5% du résultat courant avant impôt de l'exercice en cours et clos le 31 décembre 2004 ; que cette prime, inscrite dans la comptabilité de la SARL Deton au compte " personnel-charges à payer ", a été déclarée par le requérant au titre de ses revenus de l'année 2005 pour un montant de 38 000 euros ; que l'administration a estimé que le montant net de cette prime devait être rattaché aux revenus imposables de M. A...au titre de 2004 et a mis à la charge de cette dernière le supplément d'impôt sur le revenu en résultant ;

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.