Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment effectuer des versements et des retraits sur un livret de développement durable (LDD) ?

Article mis à jour le 28/09/2012

Aucun versement minimal n’est requis à l’ouverture d’un livret de développement durable (LDD), mais les établissements sont autorisés à exiger un dépôt minimal de 10 ou 15 €. Dans ce cas, le solde du LDD ne peut jamais passer en dessous de ce minimum sous peine de clôture. Si rien n’est prévu en revanche, le solde peut être nul.

Le plafond des versements est fixé à 6000 €. Ce plafond sera porté à 12 000 € à compter du 1er octobre 2012. Au-delà, vous ne pouvez plus alimenter votre livret, mais les intérêts capitalisés peuvent porter les sommes inscrites sur le compte à un montant supérieur à ce plafond. Dès que le plafond est atteint, soit par un versement, soit par la capitalisation des intérêts, vous ne pouvez plus l’alimenter.

Il est possible d’alimenter le LDD par le versement d’espèces, la remise de chèque ou par virements… Les retraits  se font en espèces au guichet ou par virement à destination de votre compte courant.

Il n’est pas possible de posséder de chéquier ni de carte de paiement sur un LDD. Mais certaines banques peuvent vous délivrer une carte de retrait, utilisable dans les seuls distributeurs de billets du réseau dans lequel le LDD est ouvert.

Un relevé de compte vous est adressé chaque mois au cours duquel un mouvement a été enregistré sur le livret.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)