Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels sont les risques du compte joint ?

Article publié le 12/09/2010

Les co-titulaires d’un compte-joint sont dits solidaires. En cas de problème (solde débiteur par exemple), la banque peut se retourner vers chacun d’entre eux. Les co-titulaires risquent alors tous d’être interdits bancaires sur leur compte joint comme sur leurs comptes personnels. Vous pouvez néanmoins désigner un responsable ou mandataire du compte joint. Cette personne sera alors seule sanctionnée en cas d’incident.  En particulier, c’est le responsable désigné qui risque l’interdiction bancaire.

Pour limiter les risques, vous pouvez, à l’ouverture d’un compte joint, spécifier quelques règles avec votre banquier comme le plafonnement de certaines opérations ou l’interdiction de découvert.

Conseil : pour ceux qui exercent une profession indépendante, il est recommandé de tenir un compte indépendant du compte joint. Sinon, en cas de problème, une demande de saisie par vos créanciers pourrait s’intéresser à votre compte joint. En cas de saisie du compte joint, chaque co-titulaire est prévenu et le compte joint est bloqué intégralement. Si vous n’êtes pas responsable de la créance à l'origine de la saisie, vous devez faire, auprès du juge d’exécution, une demande de mainlevée de la saisie sur les fonds qui vous appartiennent.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)