Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quelles aides sont accordées au chômeur qui reprend un emploi éloigné de son domicile ?

Article mis à jour le 02/04/2013

Le demandeur d'emploi qui reprend un emploi éloigné de son domicile peut obtenir de Pôle emploi une prise en charge des dépenses occasionnées par cette reprise :

  • Frais de déplacements quotidiens, hebdomadaires ou mensuels avec un véhicule personnel ou les transports en commun ;
  • Frais de double résidence : loyers et charges locatives, frais d’installation ;
  • Frais de déménagement pour se rapprocher du nouveau lieu de travail ; une avance peut être octroyée  sur la base d’un devis.

Conditions d’octroi des aides à la reprise d’un emploi éloigné du domicile

L'aide est accordée en cas de reprise d’un emploi en CDI ou CDD d’au moins six mois situé à plus de 60 km ou deux heures de trajet aller-retour pour la double résidence ou le déménagement. L’aide peut également être attribuée au créateur ou repreneur d’entreprise qui a le statut de salarié au sein de l’entreprise. Dans les départements d’outre-mer, ce seuil est de 20 kilomètres aller-retour pour l’aide aux déplacements quotidiens, hebdomadaires ou mensuels.

A noter : Dans l'année qui suit la reprise d'emploi, le bénéficiaire ne peut obtenir qu'une seule fois la même aide. En cas de demandes postérieures à la première demande, le délai est au plus tard 11 mois après la reprise d'emploi.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)