Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Un magasin a-t-il le droit de pratiquer des présoldes pour ses clients privilégiés avant les soldes officiels ?

Article mis à jour le 14/06/2012

Il arrive fréquemment que des magasins, quelques semaines ou quelques jours avant les soldes officiels, pratiquent des présoldes ou soldes privés pour leurs clients privilégiés ou pour une catégorie de la population. Par exemple, des rabais pour la famille du personnel du magasin ou de la marque, pour les journalistes (soldes de presse).

Ils envoient généralement des invitations privées par la poste ou par mail.

En dehors des périodes officielles de soldes ou des soldes flottants autorisés, les commerçants ne peuvent pas utiliser le terme présoldes ou soldes privés, sous peine d'une amende pouvant aller jusqu'à  15 000 € (article L 310-3 et L 310-5 du code du commerce).

S’ils veulent pratiquer des rabais avant soldes, ils peuvent juste parler de ventes privées, de promotions, d’offres VIP…Ils sont alors autorisés à réserver l’entrée de leur boutique ou de leur espace de vente (un entrepôt, par exemple) aux seules personnes munies d’une invitation.

Bon à savoir : si vous n’avez pas reçu de carton d’invitation, insistez pour entrer et une fois entré dans le lieu de vente, généralement, vous bénéficierez des mêmes remises sur les prix que les clients fidèles.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)