Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Transmission des parts de société par donation ou succession : peut-on bénéficier d’exonération d’impôts - Page 5

Article mis à jour le 04/03/2013

 

Exonération d’impôts en transmettant des parts de société : le contrôle du respect des engagements

Plusieurs mesures permettent à l’administration de contrôler le respect de l’engagement collectif et des engagements individuels.

  • Le contrôle du respect d’engagement collectif

Jusqu'à la fin de l'engagement collectif de conservation des titres, la société émettrice doit adresser chaque année avant le 1eravril au service des impôts du domicile du défunt ou du donateur (ou du lieu d'enregistrement de l’acte s’il est différent) une attestation certifiant que les conditions de validité de cet engagement étaient remplies au 31 décembre de l’année précédente.

Lorsque la transmission concerne des titres d'une holding, c’est celle-ci qui doit adresser aux impôts une attestation certifiant que sa participation dans la société signataire est demeurée inchangée.

Par ailleurs, lorsque l'engagementest conclu dans les 6 mois après le décès, les héritiers ou légataires bénéficiaires de l’exonération doivent fournir une copie de l'acte constatant l'engagement collectif de conservation et une attestation de la société.

  • Le contrôle du respect des engagements individuels

Pendant la durée de l'engagement individuel, chacun des bénéficiaires de l’exonération doit envoyer chaque année avant le 1eravril au service des impôts du domicile du défunt ou du donateur, ou du lieu d'enregistrement de l’acte s’il est différent, une attestation.

Cette attestation doit certifier que l'engagement individuel de conservation et l'obligation d'exercice de fonctions de direction étaient respectés au 31 décembre de l’année précédente.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.3 (3 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.3 (3 votes)