Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment demander une indemnité de réduction en cas de legs ou de donation ?

Article mis à jour le 01/03/2013

Lorsque le défunt a fait des donations ou légué des biens par testament et que ces libéralités dépassent la quotité disponible, le versement d’une indemnité de réduction peut être demandé par les héritiers réservataires. Mais cette indemnité n’est jamais attribuée automatiquement et doit être demandée par les héritiers réservataires.

Délais pour agir en réduction d’un legs ou une donation

Les héritiers réservataires disposent d’un délai de  5 ans pour agir contre un légataire ou le bénéficiaire d’un don qui a entamé la réserve des héritiers réservataires.

Ce délai part de la date d’ouverture de la succession, c'est-à-dire de la date du décès de la personne qui a fait le testament ou la donation.

Toutefois si les héritiers ignoraient, au moment du décès, l’existence de dons ou le legs entamant leur réserve, ils disposent d’un délai de 2 ans à compter du moment où ils ont eu connaissance de cette libéralité. Ce délai ne peut toutefois pas excéder 10 ans à compter du décès.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)