Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Un héritier peut-il demander la réduction d’un legs fait par testament ou d’une donation ?

Article mis à jour le 01/03/2013

Oui, certains héritiers peuvent demander la réduction d’un legs transmis par testament ou d’une donation. Il faut cependant distinguer les héritiers « réservataires » et les autres.

Réduction d’un legs par les héritiers réservataires

Les héritiers réservataires sont ceux auxquels une part minimum de la succession, appelée la « réserve », est garantie par la loi (articles 913 et suivants du code civil).

Il s’agit en premier lieu des enfants et  descendants du défunt.

Le conjoint survivant de l’auteur du testament (le testateur) est aussi un héritier réservataire, mais uniquement en l’absence de descendants du défunt.

La part des héritiers réservataires dépend de la qualité et du nombre des héritiers.

Elle est d’un quart pour le conjoint survivant, en l’absence d’enfants.

Pour les enfants, la part réservée s’établit ainsi :

Nombre d’enfants

Part réservée

Part disponible

1

1/2

1/2

2

2/3

1/3

3 et plus

3/4

1/4

 

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)