Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels sont les inconvénients de la SARL à capital variable ?

Article mis à jour le 21/06/2012

La SARL à capital variable est un type particulier de SARL encore peu connue du grand public, elle présente de nombreux avantages par rapport à la SARL classique, dont certains entrepreneurs avertis profitent depuis des décennies.

Mais ses avantages ont aussi des contreparties qui peuvent présenter certains inconvénients qu’il est utile et nécessaire de connaître afin que chacun puisse se décider en toute connaissance de cause.

La SARL à capital variable est moins rassurante

Les sociétés à capital variable ont été instituées par les articles 48 à 54 de la loi du 24 juillet 1867. Mais ces dispositions spécifiques sont tombées dans l’oubli jusque dans les années 1980 où elles ont été redécouvertes par quelques rares initiés.

Les hostilités rencontrées par ces précurseurs ont été nombreuses :

  • beaucoup de banques leur refusaient l’ouverture d’un compte,
  • certains greffes du tribunal de commerce rejetaient leur demande d’immatriculation,
  • des administrations et des juges voyaient également d’un mauvais œil ce type de montage…

Ce n’est qu’en janvier 2003 que lesdites dispositions spécifiques ont été intégrées dans le nouveau Code de commerce et que leur légalité a enfin été pleinement et clairement reconnue.

Mais malgré cette reconnaissance officielle, la SARL à capital variable demeure moins bien acceptée que la SARL à capital fixe, du fait qu’elle est peu connue du grand public et peu répandue dans le monde des affaires et qu’elle inspire, de ce fait, une certaine méfiance.

Cette méfiance se trouve d’autant plus aggravée que la valse des associés n’est pas de nature à favoriser le maintien d’une relation privilégiée durable avec les différents interlocuteurs de la société : banquiers, fournisseurs, administrations...

A cela s’ajoute la difficulté de connaître l’identité de tous les associés d’une SARL à capital variable du fait que les variations du capital ne sont pas soumises aux formalités de publicité et de dépôt lorsqu’elles interviennent dans les limites prévues aux statuts. Une telle opacité peut en effet être rebutante pour des tiers habitués à faire affaire avec une SARL de type classique, plus transparente.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)