Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels sont les inconvénients de la SARL à capital variable ? - Page 2

Article mis à jour le 21/06/2012

 

La SARL à capital variable est plus complexe

La SARL à capital variable étant un type de société peu réglementé et offrant une grande liberté, sa constitution et son fonctionnement en deviennent plus complexes.

En effet, il n’existe pas de documents-types pour la SARL à capital variable, comme il en existe abondamment pour la SARL classique.

Il est donc nécessaire de prêter une attention toute particulière à la rédaction des statuts. Il faut, par exemple, choisir avec soin le mode de décision applicable aux variations du capital : gérance seule, ensemble des associés, une catégorie particulière d’associés…De même, il faut s’interroger sur l’opportunité de prévoir ou non une clause d’agrément pour les nouveaux associés.

Par ailleurs, il faut connaître et respecter le champs d’application de la variabilité du capital. En effet, certaines augmentations de capital ne peuvent bénéficier du régime dérogatoire de la SARL à capital variable. C’est notamment le cas des augmentations de capital par incorporation de primes, réserves ou bénéfices, ou par apport en numéraire avec augmentation de la valeur nominale des parts.

C’est pourquoi le recours à un professionnel (avocat, expert comptable, notaire…) est souvent nécessaire, ce qui implique des dépenses en plus, susceptibles de peser dans la balance lorsque vous comparez la SARL à capital variable à la SARL traditionnelle.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)