Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

L’auto-entrepreneur doit-il payer la contribution économique territoriale (CET-CVAE-CFE) ?

Article mis à jour le 30/06/2014

Oui, l’auto-entrepreneur est soumis, au moins partiellement, à la contribution économique territoriale (CET).

La CET est un impôt local qui remplace la taxe professionnelle depuis 2010. Elle est perçue au profit des collectivités locales (commune, département…).

Elle est constituée de deux impositions différentes : la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) et la contribution foncière des entreprises (CFE).

L’auto-entrepreneur exclu du champs d’application de la CVAE

La contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) n’est pas due par les auto-entrepreneurs car elle ne concerne que les entreprises qui réalisent plus de 152 500 € de chiffre d’affaires annuel.

Compte tenu des limites du chiffre d’affaires du régime applicable aux auto-entrepreneurs, ceux-ci sont donc automatiquement exclus du champ d’application de la CVAE.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)