Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels sont les contrôles pour les eaux de baignade ?

Article mis à jour le 28/09/2010

Une zone de baignade - en eau de mer et en eau douce – est un endroit fréquenté régulièrement, pendant la saison balnéaire, par au moins 10 baigneurs à la fois.

L’eau des piscines dépend d’une réglementation spécifique, ici détaillée : http://www.sante-sports.gouv.fr/piscines-et-sante-selection-de-textes-en-ligne,6276.html

Ce sont les DDASS (directions départementales des affaires sanitaires et sociales) qui sont en charge des contrôles, en début de saison balnéaire, de la qualité des eaux de baignade.

Elles procèdent à quatre prélèvements par saison (espacés de moins d’un mois chacun) et analysent deux paramètres : les entérocoques intestinauxet l’escherischia coli, dont la présence indique l'existence d'une contamination fécale (ils sont en effet présents dans l'intestin de l'homme et des animaux). Si des résultats, au cours de la saison, témoignent d’une dégradation de la qualité de l’eau de baignade, des prélèvements de contrôle sont réalisés dans les meilleurs délais jusqu'au retour à une situation conforme à la réglementation en vigueur.

D’autres précautions sont prises :

  • contrôle visuel, pour détecter la présence de résidus goudronneux, de verre ou de plastique, de mousses, de phénols (composés chimiques aromatiques, utilisés pour la fabrication de produits tels que colorants, produits pharmaceutiques, parfums, huiles essentielles, solvants), d'huiles minérales (mélange d'hydrocarbures),
  • surveillance des cyanobactéries, des macroalgues et du phytoplancton
  • mesures de gestion en cas de prolifération algale.

Mais la présence de ces éléments n'est pas prise en compte dans le classement.

Car il existe 4 qualités d’eau de baignade, établies après des analyses réalisées sur quatre années successives :

  • Excellente
  • Bonne
  • Suffisante ou
  • Insuffisante, qui entraîne l'interdiction de la baignade ou un avis la déconseillant, l'information du public et les mesures correctives appropriées.

Les informations relatives au classement, à la description des eaux de baignade et à leur pollution éventuelle doivent être mises à la disposition du public de manière facilement accessible et à proximité de la zone concernée, et ce grâce aux moyens de communication appropriés, y compris l'internet. En particulier, les avis d'interdiction ou déconseillant la baignade doivent être rapidement et facilement identifiables.

La Commission européenne publie chaque année un rapport de synthèse sur la qualité des eaux de baignade, basé sur les rapports que les États membres doivent lui remettre avant le début de chaque saison balnéaire.

Pour plus d’informations : http://baignades.sante.gouv.fr

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)